Comment déterminer le meilleur nom de domaine pour votre site web ?

Le nom de domaine (ou domain name) correspond à l’adresse à laquelle votre site internet est consultable. Il faut prendre le temps de bien le choisir car il détermine l’identité de votre marque sur le web. Une fois réservé, tout changement de domaine est déconseillé car il demande un travail laborieux de redirection et implique de retravailler toute votre stratégie de communication. Voici nos conseils pour vous aider à faire le bon choix.

 

 

 Les règles à suivre

Avant de choisir votre nom de domaine, vous devez d’abord prendre connaissance des règles à respecter.

Votre nom de domaine ne doit pas contenir :

•     plus de 63 caractères alphanumériques (lettres de A à Z et chiffres de 0 à 9),

•     des caractères non admis (accents, apostrophes, sous-tirets, etc),

•     des termes à caractères injurieux, racistes ou liés à des crimes et délits,

•     des termes réservés (noms de communes ou collectivités, noms de professions réglementées).

Et surtout, choisissez un nom de domaine UNIQUE ! Pour vous assurer de la disponibilité d’un domaine en .fr, rendez-vous sur le site de l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération).

Notre astuce : Nous vous conseillons également de tester votre nom de domaine sur le site Namechk, qui permet de vérifier gratuitement l’utilisation de votre nom sur un large choix de plateformes (réseaux sociaux, plateformes de streaming, de curation de contenu, sites collaboratifs, etc).

 

7 astuces pour choisir votre nom de domaine

 

Eviter toute source de confusion

Afin d’éviter toute source de confusion, vous devez vérifier que votre nom de domaine n’entrave pas une marque déjà déposée. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de faire une recherche auprès :

•     de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) pour les marques françaises,

•     de l’EUIPO (European Union Intellectual Property Office) pour les marques européennes

•     de WIPO (World Intellectual Property Organization) pour les marques internationales.

Si votre nom de domaine est déjà utilisé, n’essayez pas de l’habiller en ajoutant un chiffre, un mot, des tirets ou en changeant l’extension. Votre domaine deviendrait alors compliqué à prononcer, à écrire, à retenir et des erreurs de retranscription vous feraient perdre du trafic.

 

Choisir un nom de domaine simple et court

Un nom de domaine doit avant tout être simple à prononcer, à épeler, à écrire et à mémoriser. Il facilite ainsi le bouche-à-oreille, canal essentiel pour la diffusion de votre marque, surtout si votre activité est locale.

La simplicité passe également par le nombre de caractères. Un nom de domaine court sera plus aisé à retenir pour l’internaute et plus facilement identifiable sur le web. Les domaines comme fb.com (Facebook), t.co (Twitter), b.fr (Boulanger) et m6.fr (M6) par exemple sont aisément reconnaissables.

 

Un NDD composé des mots-clés ou un nom de marque ?

Pour définir un nom de domaine, deux solutions s’offrent à vous :

•     associer plusieurs mots clés pour un meilleur référencement

•     opter pour un nom de marque afin d’être reconnaissable

Un nom de domaine composé de mots-clés (exemples : seo.fr, e-marketing.fr) permet à l’internaute de comprendre la thématique au premier coup d’oeil et facilite le référencement d’un site. Toutefois, il vous sera difficile de trouver un nom de domaine libre et d’implanter plus tard une marque dans l’esprit de vos visiteurs. Faites également attention à ne pas tomber dans la suroptimisation (l’utilisation excessive de mots clés) pénalisée depuis 2012 par Google (Exact Match Domain Update). Si vous hésitez entre plusieurs mots-clés, pensez à vérifier le nombre de requêtes pour chacun d’eux sur Google Adwords.

Notre alternative : Associez un mot clé à votre marque (exemples : supermarchesmatch.fr, restaurantlagriotte.com) en pensant également à séparer les mots avec des tirets pour une meilleure lisibilité par les visiteurs et les robots.

Un nom de marque va offrir une personnalité unique à votre entreprise et être un véritable outil de différenciation (exemples : facebook.com, sephora.fr). Si vous l’utilisez comme nom de domaine, vous aurez davantage de crédibilité qu’un domaine constitué de mots-clés. De plus, le domaine sera moins cher à protéger. Cependant, il ne permettra pas aux internautes de connaître instantanément votre activité et va nécessiter un investissement marketing important pour vous positionner.

Notre alternativeSous réserve de disponibilité et d’absence de conflit légal, utilisez un mot du langage courant comme nom de domaine (exemples : seloger.com, mangerbouger.fr)

 

Choisir une extension pertinente

L’extension de votre nom de domaine doit être sélectionnée en fonction de la portée de votre site et en envisageant à moyen terme votre développement.

L’extension .com est la plus grande référence mais l’extension nationale est de plus en plus plébiscitée pour un meilleur référencement naturel. Ainsi, si vous vendez des produits en France mais que certains de vos clients vivent dans les pays frontaliers, il serait judicieux de réserver le .com, le .fr mais aussi le .be (Belgique), le .lu (Luxembourg), le .ch (Suisse), etc.

Vous pouvez utiliser d’autres extensions classiques comme le .org pour une association, le .info pour un site d’information, le .biz pour une entreprise. Pensez également aux extensions “marquetées” comme le .tv et le .fm si vous êtes un média.

De nouvelles extensions thématiques sont également apparues (.paris, .bzh, .radio, etc) mais les visiteurs n’y sont pas encore habitués. Toutefois, leur utilisation peut être l’opportunité d’en faire reconnaître de nouvelles. Exemple : L’extension .bzh est de plus en plus utilisée comme extension principale par les startups bretonnes. Elle leur permet à la fois d’être référencé localement sur le web et d’exporter leur région à l’international.

 

Prévenir le cybersquatting

Le cybersquatting est l’action de réserver un domaine correspondant à une marque ou un site existant pour capter du trafic ou nuire à une entreprise.

Exemple : Avant d’être réservés par France Télévision, les domaines france2.com et france3.com ont longtemps accueilli des pages insultantes envers la France, qui ont causé et continuent de causer du tort au groupe de télévision public.

Le cybersquatting ne peut être complètement évité. La protection la plus efficace reste le dépôt et l’usage de votre marque. Pour limiter les risques, vous pouvez aussi :

•     enregistrer le plus tôt possible un maximum de noms de domaine en rapport avec vous ou votre entreprise (Attention : cette méthode demande un budget gargantuesque et ne peut être exhaustive, il restera toujours d’autres possibilités).

•     effectuer une veille régulière autour de votre nom, de celui de votre entreprise et des noms de domaine qui s’y rapportent.

Enregistrez votre nom de domaine sous de multiples extensions, avec ou sans tirets, avec ou sans accent. Donnez-lui toutes les orthographes possibles pour éviter le typosquatting (détournement basé sur les fautes de frappe). Par exemple, pour nomdedomaine.fr, réservez également nomdedomaine.com et nomdedomain.fr. Pensez enfin à réserver une version en omettant le point entre le sous-domaine (www) et l’adresse du site pour éviter le point squatting.

 

Faites attention aux traductions

Si vous souhaitez faire connaître votre entreprise à l’international, pensez à traduire votre nom de domaine pour éviter les incompréhensions.

De nombreuses campagnes de communication se sont soldées par un échec parce que la marque, le produit, le service avait une tout autre signification dans certaines langues. C’est notamment le cas de Coca-Cola et du modèle Ford Pinto dont les traductions respectives en chinois et en portugais comportent une connotation sexuelle.

 

Ford Pinto publicité

Source : Hobbydb.com

 

Racheter un NDD expiré

Les noms de domaine sont généralement réservés pour une période de 1 à 10 ans, que les détenteurs peuvent ensuite renouveler ou non. Lorsqu’un domaine n’est pas renouvelé dans les 3 mois qui suivent la date d’expiration, celui-ci passe dans le domaine public et devient de nouveau accessible.

Racheter un domaine expiré (ou domaine de second marché) peut être la solution si vous n’arrivez pas à trouver un nom de domaine disponible. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur des annuaires en ligne dédiés ou vous servir d’un service spécialisé comme Domraider ou Kifdom.

Les noms de domaine expirés ont de nombreux avantages :

•     ils possèdent un nombre de liens assez variés,

•     ils ont déjà une certaine autorité(1) et des backlinks(2),

•     ils disposent d’une ancienneté, critère positif pour le référencement,

•     ils peuvent avoir un page rank intéressant (indice permettant de mesurer la popularité d’un site).

(1) domain authority : potentiel d’un site dans le classement des moteurs de recherche
(2) backlinks : liens sur d’autres sites qui pointent vers votre contenu

Toutefois, tous les noms de domaine ne se valent pas. Certains peuvent être sans aucune valeur pour votre référencement et même avoir été bannis par Google ou Adsense. Pour vérifier, rendez-vous sur les sites Google Banned Checker et Adsense Box.

Avant de récupérer un nom de domaine expiré, pensez à vérifier les critères suivants :

•     l’ancienneté du nom de domaine,

•     le nombre de refering domains (sites qui pointent vers le nom de domaine expiré),

•     la qualité des liens externes,

•     l’équilibre entre le nombre de backlinks (Citation Flow) et leur qualité (Trust Flow),

•     la typologie et le ratio d’ancres (l’abus d’ancres optimisées est pénalisé par l’algorithme Google Penguin),

•     l’historique du site (Wayback Machine).

 

Choisir votre nom de domaine est une étape cruciale pour votre stratégie webmarketing. Toute votre notoriété sera rattachée à ce nom alors choisissez le bien pour ne pas avoir à changer et risquer de perdre tout le travail accompli.

Pour plus de conseils, n’hésitez pas à faire appel à l’expérience de GENIOUS Interactive en matière de création et gestion de noms de domaine et pour le développement de votre projet.

Recent Posts

Laisser un commentaire