[INFOGRAPHIE] Bilan 2016 du E-commerce – 1er trimestre

Jeudi 19 Mai, la Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance présentait son bilan du e-commerce au premier trimestre 2016. La fédération se base sur un large panel de marchands en ligne, incluant également les marketplaces. Dans l’ensemble, les chiffres laissent plutôt optimiste quant à l’avenir des sites de vente en ligne, notamment sur mobile.

Cette année, le marché du e-commerce continue son essor avec une hausse de 16% des ventes  au premier trimestre 2016. La FEVAD évalue à 17,9 milliards d’euros le chiffre d’affaires émanant des sites de e-commerce actifs dont le nombre a été multiplié par 10 en 10 ans. La banalisation des achats en ligne a entraîné près de 187 000 sites marchands à vendre leurs produits chaque jour.  Un nombre considérable de transactions ont été réalisées sur seulement 3 mois : 237 millions de transactions sur la période, ce qui représente une hausse de 21% par rapport au premier trimestre 2015.

Du côté des places de marché, la tendance est la même : les marketplaces connaissent de plus en plus de succès. Les sites inclus dans le panel iPM de la FEVAD voient leurs ventes augmenter de 18%.

L’achat en ligne via smartphone et tablette connaît une croissance constante. Plus d’1/4 des ventes sont réalisées sur les sites mobiles des marchands inclus dans le panel de la FEVAD. En excluant les marketplaces, les ventes sur smartphones et tablettes ont augmenté de 31% au premier trimestre 2016 par rapport au premier trimestre 2015.

On note sans surprise une baisse de 4,4% du montant du panier moyen. Paradoxalement, cette baisse indique une montée en puissance des sites de e-commerce. Face à une offre toujours plus diversifiée et des conditions de livraison de plus en plus rapides et flexibles, le consommateur devient moins réticent à l’achat en ligne. L’e-commerce semble donc avoir encore de beaux jours devant lui.

 

Infographie FEVAD Genious Interactive

Crédits infographie :
Freepick
Gregor Cesnar
Madebyoliver

 

Pour en savoir plus :
Communiqué 2016  de la FEVAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *